MENU

Retour sur le match du 28 décembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce lundi 28 décembre, les joueurs de la LHJMQ entamaient leur retour du congé de Noël. Le dénouement de la partie ne s’est pas déroulé comme prévu pour les joueurs de l’équipe de Blainville-Boisbriand alors qu’ils ont été vaincus au compte de 3 à 1 par les Foreurs de Val d’Or. Les joueurs de l’Armada n’ont pas eu raison de l’absence du meilleur buteur des Foreurs, Julien Gauthier, représentant présentement Équipe Canada au Championnat mondial junior. De plus, Samuel Montembeault et Kristian Pospisil se trouvent tous deux en Finlande pour le même motif.


Halbert à Sherbrooke

Tout d’abord, la troupe de Blainville-Boisbriand devait jouer en l’absence de leur capitaine, Nathaniel Halbert. Ce dernier venait récemment d’être échangé au Phoenix de Sherbrooke en plus d’un choix de septième ronde contre le défenseur âgé de 20 ans, Alexis Vanier, ainsi que d’un choix de première ronde lors du prochain repêchage.

C’était Mark Grametbauer qui gardait le filet des siens face aux joueurs de Val d’Or. Alors que plus de 3 000 personnes attendaient impatiemment que la lumière rouge scintille au Centre d’excellence Sports Rousseau, la première période avait pris fin et le compteur indiquait toujours 0 à 0 malgré les 7 tentatives réalisées par l’Armada et les 10 tentatives réalisées par les Foreurs. Plusieurs opportunités se sont présentées aux joueurs de l’Armada, mais à l’encontre de leurs attentes, le gardien Étienne Montpetit les empêchait sans cesse de terminer leurs jeux et d’ainsi marquer un premier but. Les joueurs sont donc retournés aux vestiaires avec l’espoir de prendre les devants en seconde période.


Premier but de la partie

Lors de la deuxième période, le premier but ne s’était pas fait attendre bien plus longtemps puisque seulement 1 minute et 46 secondes après que le compteur se soit mis en marche, Jan Mandat de l’équipe de Val d’Or, venait alors de déjouer le gardien Grametbeauer. Au même moment où le but fut compté, Miguel Picard quittait tout juste le banc des pénalités à la suite de l’obtention d’un deux minutes de sanction pour obstruction sur Montpetit. Malheureusement pour la formation locale, la défensive n’avait pas eu le temps de maintenir le jeu à l’intérieur de leur zone dans l’attente de l’arrivée d’un sixième joueur. La troupe de Joël Bouchard a dominé la majorité de la deuxième période, et ce à la suite du but réalisé par Mandat. Ceux-ci ont en effet effectué 11 tirs en direction du filet contre 7 effectués par Val d’Or. Lors de la deuxième moitié de cette seconde période, les joueurs de l’Armada n’ont en aucun cas laissé la chance aux Foreurs d’effectuer un tir quelconque en direction de Grametbauer. C’est d’ailleurs lors du dernier tir de ce deuxième vingt, que Brendan Hamelin était parvenu à trouver le fond du filet en déjouant Étienne Montpetit avec l’aide de Tj Melancon et de Miguel Picard. Par ailleurs, Hamelin revêtait à nouveau l’uniforme de l’Armada, et ce depuis sa blessure puisque sa dernière présence sur la glace remontait à il y a un peu plus d’un mois, c’est-à-dire au 21 novembre. La première période s’est terminée au compte de 1 à 1 avec 17 tirs effectués par l’Armada et 18 tirs effectués par les Foreurs.


L’avantage des Foreurs

La dernière période n’a pas été en faveur des joueurs de Joël Bouchard. En effet, les 16 premières minutes de cette période se sont écoulées sans même être fructueuses pour aucune des deux équipes de l’affrontement. Alors qu’un peu plus de 16 minutes venaient de s’écouler au tableau de pointage, Miguel Picard saisissait la rondelle et tentait de réaliser une passe, mais en vain, puisque William Gignac s’était emparé d’une rondelle libre et venait alors de récolter une mention d’aide sur le but d’Alexis Pépin qui est parvenu à prendre par surprise le numéro 29, Mark Grametbauer, à 16 minutes et 12 secondes de jeu. Le dernier tir de la soirée avait été effectué par Nicolas Aubé-Kubel qui était parvenu à se faufiler sur la glace et à atteindre la rondelle qui se trouvait dans la zone de l’Armada, et ce, avant TJ Melancon. Ce tir alors effectué en direction d’un filet désert a permis à la rondelle de se loger de l’autre côté de la ligne rouge, donnant ainsi aux siens une confortable avance de 3 à 1 alors qu’il ne restait que 25 secondes au jeu.

Brendan Hamelin a récolté un but obtenant ainsi la troisième étoile du match. Grametbauer, quant à lui, a obtenu la seconde étoile avec 24 arrêts réalisés sur un total de 26 tirs et c’est Montpetit, le gardien des Foreurs, qui a obtenu la première étoile avec 1 seul but accordé sur une totalité de 26 tirs aussi.

Tout au long de la partie, plusieurs opportunités se sont présentées autant aux joueurs de l’Armada qu’aux joueurs des Foreurs. L’Armada n’avait pas eu la chance de saisir en totalité ces opportunités comme l’indiquait Joël Bouchard : « en deuxième période, nous avons manqué beaucoup de buts qui auraient pu faire la différence dans le match ». Bouchard soulignait l’effort de sa troupe: « les joueurs ont travaillé fort, et ce en revenant d’un congé comme celui-ci et en jouant contre une équipe talentueuse comme Val d’Or ».

De plus, « il y a Beaudoin qui sera de retour très bientôt. Surement le 5 janvier. », affirme l’entraineur-chef de l’Armada.

La troupe partira dans l’ouest afin d’y affronter les Huskies de Rouyn-Noranda le 30 décembre. D’ailleurs, les Huskies sont la meilleure équipe de la division ouest et sont talonnés par les Foreurs de Val d’Or, à qui aussi rendra visite l’Armada le 31 décembre, afin d’y disputer leur dernière partie de l’année 2015.

plus de nouvelles
Vente de masques de l'Armada
Il y a 1 mois
Yaroslav Likhachev invité au camp d'entraînement de l'équipe junior de la Russie
Il y a 1 mois
Joyeux anniversaire Yann-Félix Lapointe
Il y a 1 mois
L'Armada ne repêchera pas lors du repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 mois
Fauchon, Gravel et Schmitt invités au camp de développement virtuel des U-17 de Hockey Canada
Il y a 2 mois
28 ESPOIRS LHJMQ INVITÉS AU CAMP NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES MOINS DE 17 ANS DU CANADA
Il y a 2 mois