MENU

L’Armada redresse la barque

TVA Sports

François-David Rouleau
Publié | Mis à jour 01 avril
Photo Marc DesRosiers / Agence QMI

 

 

L’Armada n’avait surtout pas l’intention de revenir à Boisbriand en faisant face à l’élimination.

À voir : Sommaire

La troupe de Joël Bouchard a rebondi de manière convaincante en remportant une victoire sans détour par la marque de 4-1, mercredi soir, au Centre Robert-Guertin de Gatineau.

Ce gain lui a permis de niveler à nouveau la série face aux Olympiques, 2-2.

Les attaquants Danick Martel et Nikita Jevpalovs ont encore pris les choses en main pour la flotte laurentienne. Ils ont tous les deux fait vibrer les cordages. Le premier a terminé sa soirée de travail avec trois points alors que le second en a ajouté deux à sa fiche.

Leur compagnon de trio Philippe Sanche n’a pas été en reste pour autant. Il a battu François Brassard en tout début de période médiane lors d’une attaque massive.

Message non saisi

Les protégés du pilote des Olympiques, Benoît Groulx, n’ont toujours pas saisi le message. Même si leur entraîneur a remis en question l’impartialité des officiels dans la série, ils ont encore ouvert la porte à leurs adversaires à six reprises. Ceux-ci n’attendaient qu’une chose: faire payer cette indiscipline.

Ils ont accompli leur mission de brillante façon en frappant deux fois en supériorité numérique pour voguer vers la victoire.

Avec un recul de deux buts, les Olympiques ont aussi trouvé le fond du filet pour ainsi briser la glace durant une supériorité numérique après 11 tentatives en 205 minutes. Et c’est Alexandre Alain qui a mis fin à une longue disette. Le jeune attaquant âgé de 18 ans n’avait pas fait scintiller la lumière rouge depuis le 16 novembre.

Le fameux premier but

D’une importance capitale pour toute équipe, le premier but de la rencontre a pris tout son sens une fois de plus. À chaque reprise durant cette confrontation au meilleur de sept matchs, la première formation à s’inscrire en priorité au tableau a remporté la victoire.

L’Armada a ouvert les hostilités quand Martel a lancé une bombe à Jevpalovs, qui s’était blotti derrière la défense des «Piques». Le Letton a ensuite filé seul vers Brassard, le déjouant habilement.

Le petit Sanche a doublé cette avance au début du second engagement. Il a sauté sur le retour du lancer de Martel dans l’enclave pendant que Louick Marcotte réfléchissait sagement au cachot.

Alain a soulevé la foule quatre minutes plus tard à la suite d’une rare bévue d’Emil Aronsson en zone défensive. Celui-ci a raté un dégagement qui est tombé directement sur la palette de Joey Richard. Le joueur de centre a mis Montembeault à l’épreuve alors qu’Alain veillait au grain pour saisir le retour.

Les bruyants partisans réunis au «Vieux Bob» n’ont pas eu le temps de reprendre leur siège que Martel les réduisait au silence en optant pour un tir lors d’une descente à deux contre un.

Pénalité coûteuse

Marcotte a écopé d’une autre pénalité coûteuse en milieu d’engagement pour avoir obstrué le travail du gardien Samuel Montembeault. Aronsson en a profité pour racheter son erreur et faire payer l’indiscipline des Gatinois. Il a percé la défense adverse en manœuvrant habilement la rondelle pour finalement déjouer Brassard.

Ayant accordé quatre buts sur seize tirs, celui-ci a ensuite cédé sa place à Nicolas Lachance au dernier tiers.

L’action reprendra vendredi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau.

plus de nouvelles
Joyeux anniversaire Yann-Félix Lapointe
Il y a 1 semaine
L'Armada ne repêchera pas lors du repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 semaine
Fauchon, Gravel et Schmitt invités au camp de développement virtuel des U-17 de Hockey Canada
il y a 2 semaines
28 ESPOIRS LHJMQ INVITÉS AU CAMP NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES MOINS DE 17 ANS DU CANADA
il y a 2 semaines
La LCH annonce la création d’un Comité d’analyse indépendant
il y a 2 semaines
Résumé de la séance de sélection 2020 de la LHJMQ
Il y a 1 mois