MENU

L’Armada perd le match et son capitaine

TVA SPORTS

Agence QMI / François-David Rouleau
Publié | Mis à jour 06 décembre

Les dieux du hockey ne sont vraiment pas du côté de l’Armada cette saison. Un genou au sol, Blainville-Boisbriand a livré une belle opposition aux Screaming Eagles du Cap-Breton, dimanche.

Ayant perdu son vaillant petit capitaine Philippe Sanche la veille et trois autres soldats avant la mi-match, la flotte laurentienne a baissé pavillon par la marque de 4-1.

Le pointage final n’indique toutefois pas l’allure de la rencontre puisque jusqu’à la 58e minute, les Eagles des Maritimes n’avaient inscrit que deux buts. Ils en ont ajouté deux autres dans une cage abandonnée.

Devant l’une des puissances offensives de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, l’entraîneur-chef Joël Bouchard s’est débrouillé avec une formation réduite de 10 attaquants et cinq défenseurs durant plus de 30 minutes. Il a d’abord vu son meilleur pointeur en uniforme, Kristian Pospisil, expulsé de la rencontre dès la quatrième minute pour une charge tardive aux dépens de Maxim Lazarev.

Bouchard a ensuite perdu le joueur de centre de son deuxième trio, Anthony Boucher, qui est tombé au combat au vingt initial. Et l’infirmerie a accueilli un nouvel éclopé en Nathanaël Halbert au deuxième tiers lorsqu’il a reçu accidentellement un bâton en plein visage.

Un point en trois matchs

Cette autre perte est venue mettre la cerise sur le sundae d’un week-end fort chargé, trois matchs en autant de jours, au cours duquel l’Armada a récolté un seul point.

«L’effort y était, a souligné Bouchard, les épaules basses, ne sachant plus à quel saint se vouer pour arrêter l’hécatombe à l’infirmerie. Ça fait un bon bout que ça dure. Je trouve ça plate pour les jeunes qui travaillent si fort.»

«Ce n’est pas facile de voir des soldats tomber comme ça, surtout quand ce sont de grands leaders. Il fallait donc tout donner sur la glace», a précisé le défenseur Olivier Schingh-Gomez, surutilisé dans la défaite.

Sa brigade a tout de même réussi à tenir en échec à égalité numérique le trio de l’heure dans le circuit composé de Pierre-Luc Dubois, Maxim Lazarev et Evgeny Svechnikov.

«Nous avons démontré beaucoup de caractère au cours des deux derniers matchs, a indiqué Bouchard. La rondelle ne rentre pas et nous n’avons pas de chances. Un jour, ça va finir par payer.»

Tempête hâtive

L’Armada a tenté de secouer ses visiteurs dès les premières minutes en menaçant le filet défendu par Kyle Jessiman. Les 13 tirs dirigés durant l’engagement initial n’ont pas payé.

«La bonne nouvelle, c’est que c’était toujours l’égalité 0-0. La mauvaise, c’est que nous ne respections pas notre plan de match», a observé l’instructeur des Eagles, Marc-André Dumont, qui a demandé aux siens de réorganiser les sorties de zone et le travail dans leur territoire.

Cette requête a porté ses fruits. Ses joueurs ont frappé dès le retour du vestiaire. Michael Joly a ouvert la marque en enfilant son troisième but dans son nouvel uniforme noir et jaune. Le capitaine Clark Bishop a ensuite porté un dur coup en complétant l’habile mise en scène de Dubois en infériorité numérique.

Le défenseur de l’Armada Pascal Corbeil a assuré la réplique grâce à une frappe sur réception lors d’une attaque massive.

Jessiman a réalisé 25 arrêts, contre 19 pour Samuel Montembeault.

plus de nouvelles
Vente de masques de l'Armada
Il y a 1 mois
Yaroslav Likhachev invité au camp d'entraînement de l'équipe junior de la Russie
Il y a 1 mois
Joyeux anniversaire Yann-Félix Lapointe
Il y a 1 mois
L'Armada ne repêchera pas lors du repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 mois
Fauchon, Gravel et Schmitt invités au camp de développement virtuel des U-17 de Hockey Canada
Il y a 2 mois
28 ESPOIRS LHJMQ INVITÉS AU CAMP NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES MOINS DE 17 ANS DU CANADA
Il y a 2 mois