MENU

Domination de l’Armada

TVA SPORTS

François-David Rouleau / Le Journal de Montréal
Publié | Mis à jour

L’Armada de Blainville-Boisbriand a dominé les Saguenéens de Chicoutimi, samedi soir, dans une victoire de 4-0.

Sans une performance remarquable du gardien des «Bleus», Julio Billia, la flotte aurait fait un véritable massacre.

Dominante dans toutes les phases de jeu, l’équipe des Laurentides s’est frottée à un portier au sommet de son art qui a tout de même bloqué 45 tirs dans la défaite, laissé à lui-même toute la soirée.

Les protégés de Joël Bouchard ont tourbillonné en territoire ennemi jusqu’à ce que leurs chances se concrétisent pour creuser l’écart. Et n’eussent été les nombreux lancers bloqués par les joueurs des Sags, Billia n’aurait pu souffler une seconde.

«Ç’a été une très mauvaise journée au bureau. Nous avons été dominés à tous les points de vue, a laissé tomber l’instructeur des visiteurs, Yanick Jean, avec calme, mais grande insatisfaction. Le match aurait pu finir 8 ou 10-0.

«Nous avons été dominés sur toute la ligne, a ajouté celui qui n’a pu compter sur Nicolas Roy et Alexandre Jacob, blessés. Après le match de samedi [défaite en fusillade à Gatineau vendredi], où nous avons laissé beaucoup d’énergie, je me serais attendu à une meilleure performance.»

Bramwell brise la glace

L’attaquant Connor Bramwell a réussi à battre Billia à la 12e minute de jeu en période initiale lors d’une attaque à cinq. Aidé d’Alexandre Delisle-Houde et T.J. Melançon, l’Ontarien a pioché à plusieurs reprises avant de voir la rondelle franchir la ligne des buts.

À l’autre bout de la patinoire, les Sags se sont montrés très timides. Le gardien auxiliaire Mark Grametbauer a même pu piquer un petit roupillon au premier vingt, lors duquel il a effectué quatre arrêts.

Il a continué à se geler les orteils dans son demi-cercle en période médiane alors qu’il a repoussé six rondelles. Il s’est toutefois signalé au moment opportun en se dressant devant un tir à bout portant de l’enclave provenant du bâton de Nicolas Guay. La seule vraie menace des visiteurs.

Ses 14 tirs bloqués lui ont permis de signer le deuxième jeu blanc de sa carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Kristian Pospisil l’a même aidé en lui offrant un confortable coussin au début du dernier tiers. Le Slovaque a fait feu en inscrivant son quatrième but en autant de matchs. Il en a ajouté un autre avec quatre minutes à écouler au cadran grâce à un tir d’une précision chirurgicale dans la lucarne.

Ayant visiblement baissé les armes, les Saguenéens ont laissé le défenseur Pascal Corbeil toucher la cible en fin de rencontre.

«Tout le monde s’est présenté. Nous avons été dominants dès la première seconde. Nous avions pris cette cadence en troisième période, samedi [vendredi à Shawinigan]», a indiqué fièrement le pilote de la flotte, Bouchard.

Nouvelle marque

L’Armada a donc amassé un point dans un troisième duel de suite en signant son deuxième gain de la semaine.

Dans sa 11e victoire de la campagne, la flotte laurentienne a également établi une nouvelle marque en fusillant la cage adverse de 49 tirs. Elle avait poivré Evan Fitzpatrick, du Phoenix de Sherbrooke, de 41 rondelles le 13 septembre.

plus de nouvelles
Vente de masques de l'Armada
Il y a 1 mois
Yaroslav Likhachev invité au camp d'entraînement de l'équipe junior de la Russie
Il y a 1 mois
Joyeux anniversaire Yann-Félix Lapointe
Il y a 1 mois
L'Armada ne repêchera pas lors du repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 mois
Fauchon, Gravel et Schmitt invités au camp de développement virtuel des U-17 de Hockey Canada
Il y a 2 mois
28 ESPOIRS LHJMQ INVITÉS AU CAMP NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES MOINS DE 17 ANS DU CANADA
Il y a 2 mois