MENU

Moncton victime d’une tempête de buts à Boisbriand

Sébastien Gervais

L’Armada a vaincu les Wildcats de Moncton par la marque de 6 à 1, mercredi soir, au Centre d’Excellence Sports Rousseau (CESR). Une « victoire d’équipe » qui a rendu Bruce Richardson bien fier à son retour derrière le  banc la Flotte.

« D’aller chercher la victoire, c’est tout le temps plaisant, mais c’est la manière dont ont est allé la cherché aujourd’hui. Les gars sont venus pour jouer, ils ont compétitionné […] tout cliquait bien », a déclaré Bruce Richardson, qui avait passé les deux dernières semaines en Colombie-Britannique, où il entrainait l’équipe blanche du Canada au Championnat mondial des moins de 17 ans.

Le 6 novembre dernier, la troupe alors menée par Kevin Bergin s’était inclinée par la marque de 8 à 5 à Moncton. En « bâtissant » sur cette première rencontre, 10 jours plus tard, le résultat a été bien différent.

« En partant la game, on savait qu’on était capable de les battre, parce qu’on avait très bien joué contre eux autres, on avait créé beaucoup de chance, on avait été intense, mais on n’avait juste pas eux les bounces », a indiqué Jonathan Fauchon, auteur de quatre points ce soir.

Une première période en deux temps

Initialement, c’est la troupe de Daniel Lacroix qui a pris le match d’assaut. Plus encore, en contrôlant totalement les 10 premières minutes du match. Pendant ce temps, avec 4:46 de joué, Moncton remportera une bataille derrière le filet de Charles-Édward Gravel, ce qui permettra à Anthony Hamel d’inscrire les Wildcats au pointage avec son premier de la saison.

Après avoir mis un peu plus de 10 minutes pour envoyer une rondelle au filet de Vincent Filion, la Flotte se mettra en marche et se voudra très opportuniste par la suite. Dès le deuxième tir au filet de son équipe, avec 12:08 de jouées, le vétéran Zachary Cardinal inscrit son 2e à l’aide d’un puissant tir des poignets et d’une solide passe transversale de Jonathan Fauchon (1-1).

Moins de trois minutes plus tard, Alexis Gendron profitera d’une punition de Francesco Iasenza pour marquer son 15e et ainsi donner une première avance de 2-1 à l’Armada. Sur ce but, Mikaël Denis récoltera une mention d’aide et d’encore Jonathan Fauchon.

Des buts et des poteaux

Le plus grand opportunisme de la troupe de Bruce Richardson se poursuivra en deuxième période. À titre d’exemple, un lancé de l’attaquant des « chats sauvages » Charles Beaudoin frappera un poteau avec exactement deux minutes de joué au second tiers. Pendant que le son du poteau résonnait encore dans le CESR, Mikaël Denis récupère la rondelle et rejoint Alexis Gendron qui s’échappe. L’espoir des Flyers ne manquera pas une telle opportunité et marquera son 16e de la saison, son 2e du match à l’aide d’un tir franc qui porte alors la marque à 3-1.

Cinq minutes plus tard (7:33), c’est autour du quatrième trio de l’Armada d’en rajouter. Pour l’occasion, un tir « ballon » d’Alexy Kulikov (2e) passera par-dessus Vincent Filion et finira sa course dans le filet de ce dernier (4-1). Antoine Roy obtiendra une mention d’aide.

À mi-chemin en deuxième, Alexis Gendron croira bien avoir complété son tour du chapeau, mais les arbitres changeront cependant leur fusil d’épaule en annonçant ensuite que le tir de Gendron avait ensuite frappé les deux poteaux…

Après que les casquettes aient été remises à leurs propriétaires, avec 12:52 de jouées en deuxième,  Jonathan Fauchon (10e) inscrit finalement le « véritable » cinquième but de la Flotte, cette fois aidé de Félix Larose et d’Alexis Brisson (5-1).

Josh Lawrence poursuit sa séquence

En début de troisième période (2:35), Josh Lawrence marquera son 13e en complétant habilement un jeu de passe initié par Mikaël Denis et Jonathan Fauchon (6-1). Les deux passeurs de ce but récoltent ainsi leur 3e mention d’aide respective de la soirée.

Pour ce qui est du vétéran Lawrence, ce but représente un cinquième match consécutif avec au moins un point. Lors de cette séquence, le #11 de l’Armada a en fait recueilli  13 points, dont 10 buts, l’aidant notamment à être nommé dans l’équipe d’étoiles de la semaine dernière dans la LHJMQ.

En dehors de quelques séquences que Bruce Richardson définirait comme du « brasse-camarade », la suite de la rencontre sera toutefois beaucoup plus calme sur la feuille de pointage. L’Armada l’emportera donc 6-1, devant une assistance de 1099 spectateurs ayant traversé la première neige pour voir ce match du mercredi soir au CESR.

Bâtir pour la suite

Avec maintenant deux victoires en autant de matchs, la Flotte pourra encore bénéficier de l’avantage de la foule pour poursuivre sa séquence dans les jours à venir. Elle renouera d’abord avec l’action vendredi soir, face aux Cataractes de Shawinigan, et conclura son weekend dimanche après-midi, dans un duel contre leurs rivaux de l’autoroute 50, soit les Olympiques de Gatineau.

En attendant, c’est avec la victoire de ce soir, plus encore de tout ce qui l’entoure, que l’Armada voudra construire pour ce weekend, et jusqu’à la fin de la saison.

« Après la game, avec l’atmosphère qu’il y avait, j’ai dit au gars : ‘je veux que vous vous rappeliez de cette atmosphère-là’, et je l’ai est même filmé, parce que c’est ça que je veux voir après les matchs pour la fin de la saison », a conclu Richardson, considérant être revenu de l’Ouest canadien en étant un meilleur entraineur qu’à son départ.

 

plus de nouvelles
L’Armada lance officiellement son « forfait levée de fonds »
Il y a 24 heures
L'Armada échange Josh Lawrence aux Mooseheads d'Halifax
Il y a 2 jours
Massé continue d'impressionner à Chicoutimi! Armada 2 Saguenéens 5
Il y a 4 jours
L'Armada baisse pavillon à Chicoutimi
Il y a 5 jours
L'Armada fait l'acquisition du défenseur Maximilian Streule
Il y a 6 jours
OFFRE DU VENDREDI FOU ‼️
Il y a 6 jours