MENU

Apprenez à connaître Étienne Desmarais-Pilotte, le nouveau dépisteur de l’Armada

Sur la photo de gauche à droite: Étienne Desmarais-Pilotte et son père Stéphane Pilotte.

Là où certains croient à un repos complet, la saison morte pour une équipe de hockey est essentielle et permet à toutes les branches d’une organisation d’être revues; le réalignement collectif nécessaire vers le même objectif. En ce sens, l’Armada est très heureuse d’annoncer l’ajout d’Étienne Desmarais-Pilotte dans l’équipe de Dany Gauthier à titre de déspisteur.

Le jeune homme de 19 ans a une feuille de route impressionnante et une histoire qui l’est tout autant: ” J’ai commencé la dernière saison comme joueur avec le Collège-Français de Longueuil dans le junior AAA et je l’ai terminée à titre de dépisteur pour les Olympiques de Gatineau ”, a raconté, en riant, le principal intéressé.

” Le scouting pour moi c’est une passion! Je suis persuadé que je vais m’ennuyer d’aller dépister cet été. Mon père est recruteur pour les Ducks d’Anaheim, mon parrain fait cela aussi en tant que recruteur-chef du Drakkar de Baie-Comeau (Pierre Desjardins) et l’un des meilleurs amis de ma famille est Éric Belzile, recruteur pour les Cataractes de Shawinigan. Alors, je baigne dans ce milieu depuis ma tendre enfance. ”

Bien qu’il n’ait jamais été forcé de faire le même métier que son paternel, Étienne avoue être tombé en amour avec le sport national de son pays natal à un très jeune âge. Il chaussait déjà les patins pour la première fois comme une majorité de jeunes Canadiens, dès son quatrième anniversaire. Depuis, la petite rondelle de caoutchouc ne s’est jamais retrouvée bien loin de son regard.

” Je connais Étienne depuis un moment déjà et étant aussi le fils de Stéphane qui a été assistant directeur général avec moi pendant 3 ans, la décision n’a pas été difficile à prendre. Nous connaissons ses compétences et sommes très heureux qu’il revienne à la maison ”, ont été les commentaires du président, directeur général et entraîneur-chef Joël Bouchard.

” Je tiens sincèrement à remercier l’organisation des Olympiques et Marcel Patenaude pour la classe dont ils ont fait preuve dans le processus, ce qui nous a permis d’avoir des discussions avec un des leurs. ”

 

Un rêve à atteindre

Qu’est-ce que représente l’Armada aux yeux de l’ex-joueur de hockey? ” L’Armada veut dire beaucoup pour moi. Lorsque j’accompagnais mon père au match de l’équipe, je descendais souvent dans le bureau. J’avais donc la chance de rencontrer les membres de l’organisation. De plus, je me suis présenté à quelques camps d’entraînement pour venir “aider” le préposé à l’équipement (nounou). L’Armada est un synonyme d’excellence depuis son existence. C’est une équipe qui veut gagner et je suis très fier d’en faire partie. ”

Comme toute personne, Étienne caresse un rêve: celui d’être dépisteur dans la Ligue nationale de hockey. Il est conscient des étapes à franchir pour s’y rendre et se dit prêt pour la suite des choses: ” Pour l’instant, je suis avec l’Armada et je m’y consacre à 100%! ”

plus de nouvelles
Changement dans l'alignement de ce soir
Il y a 2 jours
Match du 20 août contre Drummondville
Il y a 2 jours
Alignement du match contre Drummondville - 18 août
Il y a 4 jours
Coupures en date du 17 août
Il y a 5 jours
Calendrier du camp d'entraînement 2019-2020
Il y a 6 jours
2:59
Lancement d'Armada TV
Il y a 1 semaine