MENU

Antoine Crête-Belzile choisi par l’Armada

Par TVA Sports

Texte: Roby St-Gelais

 

Même si Antoine Crête-Belzile avait clairement fait savoir aux 18 formations de la LHJMQ qu’il bouderait la séance de sélection en raison d’un intérêt marqué envers les États-Unis, l’Armada de Blainville-Boisbriand a tout de même jeté son dévolu sur cet arrière du Blizzard du Séminaire Saint-François.

L’Armada l’a réclamé au 11e échelon. Le jeune homme de Québec brillait par son absence au moment de l’annonce.

«Il nous a avertis, mais on est majeurs et vaccinés. On croit en notre pouvoir de négociations», a lancé le patron des opérations hockey de l’équipe des Laurentides, Joël Bouchard.

Crête-Belzile a visité au cours des dernières semaines les installations de trois collèges américains, dont celles de Boston University, qui abrite l’un des plus prestigieux programmes de hockey universitaire de nos voisins du Sud.

Il est revenu enchanté de son séjour en Nouvelle-Angleterre, selon son conseiller Olivier Fortier. Force est de constater que la troupe laurentienne devra dérouler plus qu’un tapis rouge pour l’attirer dans sa cour!

«Ce n’est pas un pari risqué que nous avons pris, c’était le meilleur joueur disponible», a assuré Bouchard, qui bénéficiera d’un choix compensatoire au premier tour l’an prochain si Crête-Belzile déménage au pays de l’oncle Sam.

Les Remparts étaient d’ailleurs prêts à s’avancer pour acquérir ses droits, mais ont fait marche arrière quand l’Armada a prononcé son nom au micro, a-t-on pu apprendre sur le parquet de l’aréna.

Deux Lévisiens avec l’Armada

Anthony Boucher a failli se permettre un pied de nez après avoir été choisi par l’Armada au deuxième tour. Natif de Lévis, l’attaquant a été écarté de la formation des Commandeurs de Lévis et s’est retrouvé avec les Élites Jonquière, au niveau midget AAA, lors de la plus récente campagne.

«Il n’y a eu que des bénéfices à me retrouver chez les Élites avec des entraîneurs très compétents, a dit le jeune homme qui soufflera ses 17 bougies en juillet. Je ne dirais pas que c’est une revanche, mais ça me prouve que des gens ont eu tort.»

Boucher sera accompagné au camp en août par un autre Lévisien, Anthony Poulin, un petit attaquant de 5 pi 8 po issu de la structure des Commandeurs.

Des chemins différents

Val-d’Or, Saint-Jean, Chicoutimi, les produits du Blizzard du Séminaire Saint-François et des Commandeurs de Lévis ont saisi toute l’ampleur du vaste territoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pendant la ronde initiale du repêchage, samedi.

Ils seront éparpillés un peu partout en août.

Natif de L’Ancienne-Lorette, Dereck Baribeau s’exilera dans l’Ouest de la province pour poursuivre son ascension. Il n’est pas inquiété outre mesure de devoir quitter le nid familial pour la première fois. Au contraire!

«C’est spécial d’être le premier gardien et premier espoir de la région de Québec à être repêché aujourd’hui, a noté le géant de 6 pi 4 po. En plus, les Foreurs ont effectué une transaction pour s’assurer d’obtenir mes services. Je sais que Val-d’Or est en Abitibi, c’est un bon début! Je sais aussi que c’est une bonne organisation.»

Baribeau a eu comme idole à une époque un certain Cristobal Huet, dont les succès furent éphémères au hockey nord-américain.

«Huet, c’était mon idole quand j’étais jeune et j’essayais d’imiter son style. Maintenant, je suis un grand gardien agressif qui aime défier les tireurs.»

Côté à Rouyn-Noranda

Perçu comme le sixième plus prometteur patineur de 16 ans par le Centre de soutien au recrutement (CSR), Louis-Filip Côté, des Commandeurs, a endossé le chandail des Huskies de Rouyn-Noranda deux rangs plus tard.

Victime d’une commotion cérébrale en fin de saison, le hockeyeur de Laurier-Station s’est dit totalement rétabli de cette blessure.

Son coéquipier Cédric Paré est devenu la propriété des Sea Dogs (10e rang) une ronde plus tôt que ne le prévoyaient les experts du CSR. Paré se pinçait encore après la sélection. Il vivait un rêve éveillé!

«J’avais parlé avec eux, les Sea Dogs, mais en arrivant ici, je ne m’attendais pas à ressortir avec un chandail des Sea Dogs, a raconté l’attaquant de Pintendre. C’est une surprise pour moi, également d’être aussi haut. Je suis vraiment excité d’aller à Saint John.»

Paré souhaite prendre part activement aux futurs succès des Sea Dogs.

«Ils ont gagné la coupe deux années de suite (2011 et 2012) et c’est quelque chose qui m’impressionne. J’aimerais ça répéter cette expérience.»

Groleau chez les ennemis

Première prise des Saguenéens, Jérémy Groleau, de Saint-Nicolas, a rapidement renié ses origines au profit de sa ville d’adoption.

«Je suis super content de me joindre aux Sags. Ça fait longtemps que j’attendais ce moment (d’être repêché). Oui, je suis un gars de Québec, mais j’aime toutes les équipes de la LHJMQ. Je suis un défenseur polyvalent. Si on me donne une tâche, je vais l’accomplir. Je veux jouer junior dès l’an prochain!»

plus de nouvelles
Changement dans l'alignement de ce soir
Il y a 2 jours
Match du 20 août contre Drummondville
Il y a 2 jours
Alignement du match contre Drummondville - 18 août
Il y a 4 jours
Coupures en date du 17 août
Il y a 5 jours
Calendrier du camp d'entraînement 2019-2020
Il y a 6 jours
2:59
Lancement d'Armada TV
Il y a 1 semaine