MENU

Repêchage: Les souvenirs de Charles-Antoine Giguère

Samedi se déroulait le 50e repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Dans le cadre de cet événement, nous avons demandé à certains de nos joueurs de nous raconter à travers un texte leurs souvenirs de cette journée mémorable qu’est le repêchage au sein d’une équipe de la LHJMQ. Aujourd’hui, laissez-vous charmer par l’histoire de Charles-Antoine Giguère.

« La journée du repêchage de la LHJMQ est incroyable. On est chanceux d’y participer. Ce sont des souvenirs qu’on garde toute notre vie.

Pour ma part, j’ai été sélectionné lors du repêchage de 2016 à Charlottetown. La veille, j’étais à l’hôtel avec 8 ou 9 de mes amis qui étaient, eux aussi, éligibles au repêchage. On était tous très fébriles en vue de la journée du lendemain. Pour ma part, j’en étais à ma deuxième année de repêchage, et j’étais classé relativement loin sur les listes de prévision. Plus la journée approchait, plus le stress montait. C’était ma dernière chance d’être choisi par une équipe junior majeur…

Le matin du repêchage, à la suite d’une nuit de sommeil plutôt courte, j’avais des papillons dans l’estomac. J’ai enfilé mon habit, attaché ma cravate, et je me suis dirigé vers l’aréna. À mon arrivée, j’étais excité. J’avais hâte que ça commence! Nous étions assis tous ensemble, moi et mes coéquipiers de l’année précédente, accompagnés de nos parents. Les premières rondes se sont déroulés lentement, mais sûrement. Le stress ne se faisait pas encore sentir. Mais plus les rondes avançaient…

En 13e ronde, lors du 223e choix total, l’Armada de Blainville-Boisbriand à prononcé mon nom. J’ai eu un sentiment tel que je ne peux toujours pas l’expliquer aujourd’hui. C’est tout simplement indescriptible! Voir que tous les efforts et le temps que tu as consacré au hockey sont enfin récompensés.

Tout s’est déroulé très vite à partir de ce moment. J’ai d’abord dû passer par-dessus 2 parents hystériques (les miens), avant de me rendre à la table de l’Armada pour recevoir mon chandail et rencontrer Joël (Bouchard), ainsi que ses adjoints. Je ne m’attendais aucunement à être sélectionné par l’Armada, mais j’en étais très heureux. Je rejoignais mon bon ami avec qui j’ai joué la plus part de mon hockey mineur, Anthony Poulin, qui avait été sélectionné par l’équipe l’année précédente.

En revenant à l’hôtel le soir même, c’était le party. Surtout pour les parents. Tout le monde était très heureux. Le lendemain, sur la route du retour, je pensais encore au repêchage. Tout se passait encore très vite dans ma tête: mon prochain été en vue du camp, mes prochaines années de hockey. Ce fut certainement les 10 heures de route les moins longues de toute ma vie! »

plus de nouvelles
Luc Daigle devient le 6e ambassadeur de VOTRE ARMADA
Il y a 6 jours
CONCOURS: souper-causerie avec notre nouvel entraîneur-chef Bruce Richardson
Il y a 1 semaine
Nominations et nouvelles responsabilités du personnel hockey de VOTRE ARMADA!
il y a 2 semaines
Simon Pinard: « C'est une surprise pour moi >>
il y a 3 semaines
Retour sur le tout premier repêchage américain
il y a 3 semaines
Retour sur le repêchage 2018 de VOTRE ARMADA
il y a 3 semaines